VIDÉO. Le Point politique de la semaine : le FN occupe le terrain, Fillon déclare la guerre à Sarkozy

le
0
Nicolas Sarkozy et François Fillon.
Nicolas Sarkozy et François Fillon.

Soulagement pour les soutiens de Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'État bénéficie d'un non-lieu dans l'affaire Bettencourt. Éric Woerth, lui, est renvoyé devant le tribunal correctionnel, ainsi que neuf autres personnes. Cette annonce laisse ainsi le champ libre à Nicolas Sarkozy pour un éventuel retour dans la vie politique en vue de 2017.Pourtant, François Fillon ne l'entend pas de cette oreille. C'est dans les colonnes de Valeurs actuelles que l'on peut lire la déclaration de guerre de l'ancien Premier ministre à Nicolas Sarkozy. "Aujourd'hui, je crois que je suis mieux placé que Nicolas Sarkozy pour l'emporter en 2017. Si je ne le pensais pas, je ne serais pas candidat", déclare-t-il.

En attendant la présidentielle, c'est une élection cantonale partielle à Brignoles (Var) qui secoue le monde politique. Le candidat de la gauche est éliminé dès le premier tour et, surtout, le FN Laurent Lopez remporte 40,40 % des voix devant la candidate UMP (20,76 %). Avant le deuxième tour à Brignoles, le parti frontiste se réjouit des résultats et revendique déjà la place de premier parti de France.

Le FN continue de surfer sur la vague médiatique. Marine Le Pen enchaîne les interviews afin de marteler qu'elle ne dirige pas un parti d'extrême droite et menace les journalistes utilisant ce terme de procès. Ce qui n'arrête en rien ses opposants politiques parmi lesquels Thierry Mandon, député PS de l'Essonne,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant