VIDÉO. Le Point politique de la semaine : Claude Guéant, Édouard Martin et une croissance "poussive"

le
0
Claude Guéant aurait reçu des primes en liquide alors que cette pratique, longtemps tolérée, avait été interdite.
Claude Guéant aurait reçu des primes en liquide alors que cette pratique, longtemps tolérée, avait été interdite.

Claude Guéant, l'ancien ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue mardi. Il était entendu par la police dans le cadre de l'enquête sur les primes en liquide qu'il aurait reçues entre 2002 et 2004 alors qu'il dirigeait le cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur. Traître ?"Oui, je serai tête de liste sur la liste socialiste dans le Grand Est. J'ai accepté la proposition qui m'a été faite", a annoncé Édouard Martin, l'ex-leader de la CFDT chez ArcelorMittal à Florange. Il conduira la liste du Parti socialiste, alors qu'il y a quelques mois il critiquait avec verve le président et la politique menée par le gouvernement. Traîtrise ? Jean-Pierre Raffarin, interrogé mercredi sur i>Télé, lançait : "Le type est de qualité et je comprends qu'il ait envie de faire de la politique, mais enfin le passage du syndicalisme à la politique ne se fait pas en général dans un climat de grande sincérité."Poussif"La note de l'Insee s'intitule Reprise poussive, alors, on peut dire il y a une reprise. Elle est poussive, donc faut la pousser, quand vous avez quelqu'un de poussif, faut le pousser. Eh ben, la reprise, c'est pareil, faut la pousser", expliquait François Hollande au Conseil européen à propos des chiffres de l'Insee sur le chômage.Le Point.fr vous propose de revoir les déclarations politiques chocs de cette semaine. Pour ne rien manquer de l'actualité politique, des petites...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant