VIDÉO. La GPA en ligne ? À vous de juger !

le
0
VIDÉO. La GPA en ligne ? À vous de juger !
VIDÉO. La GPA en ligne ? À vous de juger !

Internet ne cesse de se réinventer, enchaînant les modes et les usages les plus improbables, pour le meilleur ou pour le pire. Tout ce qui est techniquement possible est-il pour autant légitime ? Où placer le curseur des libertés sur Internet ? Faut-il créer de nouvelles infractions ? À vous de juger !Après le Neknominate, le Tribunal de l'Internet va aujourd'hui juger la gestation pour autrui (GPA) on line. En effet, le monde merveilleux de la parentalité est désormais à portée de clic ! Plusieurs sites, basés notamment aux États-Unis, proposent à des Français(es) leurs services de GPA et d'assistance médicale à la procréation. Concrètement, ils mettent en relation les futurs parents avec des gestatrices, donneurs de sperme et donneuses d'ovules. Certains élus et associations dénoncent une fraude à la loi française, qui interdit ces pratiques. Et pour le Défenseur des droits, le fait de concevoir des enfants en dehors du cadre légal français "apparaît contraire aux impératifs de santé publique". Une enquête est ouverte. Faut-il interdire ces sites ? Condamner leurs responsables ? Quid des Français qui souscrivent à leurs offres ? À vous de juger ! Mais... après avoir écouté les arguments "pour" et "contre" de nos deux expertes, ici actrices d'un jeu de rôle. Dans le rôle du procureur, Myriam Quemener explique pourquoi il faut condamner ces pratiques. Dans le rôle de l'avocat de la défense, Christiane Féral-Schuhl...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant