VIDÉO - La France se lance dans l'aventure des MOOCs

le
0
Vanessa Klein, responsable des MOOCs à HEC, et Alberto Alemanno, professeur de droit, sur le tournage du cours en ligne Understanding Europe, sur le campus de HEC à Jouy-en-Josas, le 7 février.
Vanessa Klein, responsable des MOOCs à HEC, et Alberto Alemanno, professeur de droit, sur le tournage du cours en ligne Understanding Europe, sur le campus de HEC à Jouy-en-Josas, le 7 février.

Ils sont près de cinq millions... et leur nombre ne cesse de s'accroître. Cinq millions de personnes disséminées dans le monde entier, qui, pour satisfaire leur soif de connaissance, se sont déjà inscrites à un MOOC (Massive Open Online Course). Un "MOOC" ? Un cours mis à la disposition du public par les universités et écoles du monde, le plus souvent gratuitement, pour mieux faire tomber les barrières - et les frontières - du savoir. Harvard, New York University, le MIT, Stanford : les plus grandes institutions américaines ont été les premières à se mobiliser dès 2008. Devant le succès mondial rencontré par ces leçons d'un nouveau genre, la France n'a eu d'autre choix que de se lancer à son tour. Pour ne pas être absente de cette vitrine de l'enseignement mondial, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur, inaugurait en janvier la plateforme FUN (France Université Numérique), vouée à héberger des MOOCs produits par des établissements français, tels Centrale, Polytechnique, Paris 10, Paris 2, le Cnam, Sorbonne Paris Cité ou encore Bordeaux 3. Un nouvel espace qui vient compléter les plus anciens iTunesU, Coursera, edX et autres Udacity, déjà réputés dans le monde entier. Santé, philosophie, histoire, droit, développement durable : aucune discipline ne résiste à l'engouement pour ces formations à distance. "On a suivi des MOOCs de Photoshop, de design, d'architecture, de finance... et même de cuisine...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant