VIDÉO. "La cour de Babel" : le documentaire qui vous fera ré-aimer l'école

le
0
VIDÉO. "La cour de Babel" : le documentaire qui vous fera ré-aimer l'école
VIDÉO. "La cour de Babel" : le documentaire qui vous fera ré-aimer l'école

"Peut-on encore confier nos enfants à l'Éducation nationale ?" titrait Le Point la semaine dernière. Après avoir vu le huis clos scolaire La cour de Babel, nous aurions tendance à répondre de manière positive. Régulièrement, des oeuvres cinématographiques (Être et avoir, la palme d'or Entre les murs) viennent ressouder les Français autour d'une institution qui cristallise de plus en plus les crispations de l'époque et semble à elle seule porter le poids du pessimisme ambiant. L'émouvant et joyeux documentaire de Julie Bertuccelli tombe donc à pic et, comme ses prédécesseurs, semble promis à un bel avenir en salles.Durant un an, la fille du défunt réalisateur Jean-Louis Bertuccelli a filmé une classe d'accueil au collège parisien de la Grange-aux-Belles. Un dispositif pédagogique peu connu visant à favoriser l'intégration linguistique des nouveaux élèves non francophones. On découvre dans cette "cour de Babel" vingt-cinq collégiens, et presque autant d'histoires. Ils s'appellent Alassane, Felipe, Kessa, Yong ou Daniil. Ils viennent du Mali, du Venezuela, d'Angleterre, de Chine ou de Serbie. L'un est un violoncelliste prodige, l'autre a des parents juifs demandeurs d'asile politique, la troisième a fui l'excision. Tous ont des difficultés à dompter un français récalcitrant et à accorder ce maudit participe passé. Mais ils disent aussi des phrases magnifiques comme "Je suis venue faire un futur en France", ou "Je...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant