VIDÉO. JO 2014 - Sotchi : y a-t-il encore une charte olympique ?

le
0
La flamme olympique à Olympie, en Grèce.
La flamme olympique à Olympie, en Grèce.

Les Jeux olympiques ne sont pas seulement une addition d'athlètes, de records, de médailles et d'investissements. Ils sont aussi l'émanation d'un esprit olympique codifié par un Français, le baron Pierre de Coubertin, concepteur des Olympiades de l'ère moderne. La Charte est publiée dès 1908 sous le nom "Comité international olympique - Annuaire" et reprend des règles écrites par Coubertin en 1899. Elle est depuis régulièrement mise à jour. Sa version actuelle date du 8 juillet 2011. Elle se compose de six chapitres. Le chapitre 1 définit le Mouvement olympique, mission et rôle du CIO y compris la non-discrimination, égalité entre les hommes et les femmes, le développement durable. Ses trois principales parties constitutives sont le CIO, les fédérations internationales et les comités nationaux olympiques. Le chapitre 2 décrit le comité international olympique comme une "organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif dotée de la personnalité juridique" dont le siège est à Lausanne, en Suisse et ayant pour but de "remplir la mission, le rôle et les responsabilités que lui assigne la Charte olympique".Que reste-t-il de l'esprit olympique ?Le chapitre 3 décrit la mission et le rôle des fédérations internationales. Ce sont des "organisations internationales non gouvernementales qui administrent un ou plusieurs sports au plan mondial et qui comprennent des organisations administrant ces sports au niveau national"....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant