VIDÉO. Jean-Louis Borloo, un "créatif" chez les politiques

le
0
Les détracteurs de Jean-Louis Borloo voyaient en lui un homme velléitaire.
Les détracteurs de Jean-Louis Borloo voyaient en lui un homme velléitaire.

Avocat d'affaires, maire de Valenciennes, ministre de Chirac et de Sarkozy, et recolleur du puzzle centriste... Moqué parfois pour son côté brouillon, le créatif et hyperactif Jean-Louis Borloo, qui a annoncé dimanche son retrait de la vie politique, a mené sa carrière politique avec passion. L'homme se retire de la scène politique la veille de ses 63 ans. Hospitalisé fin janvier pour une pneumonie accompagné d'une septicémie, peu d'informations ont filtré sur son état de santé. Il n'a fait aucune sortie publique depuis cette date. Son retrait a été salué par l'ensemble de la classe politique. "La décision de Jean-­Louis Borloo de mettre un terme à ses fonctions et mandats politiques provoque une émotion générale et un manque au sein de la droite et du centre, car Jean-­Louis est une personnalité authentique, innovante et chaleureuse", a déclaré François Fillon dans un communiqué transmis dimanche soir à l'AFP. "Nos politiques de la ville et de l'environnement lui doivent énormément. Je lui adresse mes voeux de prompt rétablissement et nous comptons sur lui pour continuer à enrichir le débat public", lit-on encore dans le texte de François Fillon."Une éponge"Son dernier grand fait d'armes politique aura été de fédérer la famille centriste à l'automne 2012 au sein de l'UDI (Union des démocrates et indépendants) sous l'incrédulité de nombreux observateurs et de sceller un an plus tard un rapprochement avec François...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant