VIDEO. Irak : au moins 90 morts dans un attentat suicide près de Bagdad

le
0
VIDEO. Irak : au moins 90 morts dans un attentat suicide près de Bagdad
VIDEO. Irak : au moins 90 morts dans un attentat suicide près de Bagdad

C’est l’une des attaques les plus sanglantes de ces derniers mois. L’Irak déplore au moins 90 morts, au lendemain d’un attentat suicide dans un marché très animé de Khan Bani Saad, à une vingtaine de kilomètres au nord de Bagdad.

Cet attentat mené vendredi à l'aide d'une voiture piégé a été revendiqué par l'organisation terroriste Etat islamique (EI). C’est l'un des plus meurtriers depuis que le groupe extrémiste sunnite a conquis de vastes territoires en Irak il y a un an. Quinze enfants ont été tués dans cet attentat qui a fait plus d’une centaine de blessés. Entre 17 et 20 personnes sont toujours disparues. Il intervient au moment où le pays célèbre la fête du Fitr, qui marque la fin du mois de jeûne du ramadan. 

Au lendemain de l’attaque, les habitants de cette ville à majorité chiite racontaient des scènes d’horreur. «Il y avait des gens qui brûlaient dans leur voiture parce qu'aucune ambulance ou voiture de pompier ne parvenait à les atteindre», raconte un employé de la voirie municipale. Ce conducteur de camion balayeur âgé de 25 ans a utilisé son véhicule pour éteindre des incendies déclenchés par l'explosion.

VIDEO. Au moins 90 morts et une centaine de blessés dans une explosion sur un marché. 

«Ce que nous avons vu hier  -vendredi. NDLR - ne peut pas être décrit. Des flammes, des corps, des blessées, des femmes et des enfants en train de crier… », se rappelle un vendeur de légumes.

En revendiquant l'attaque, l'EI a affirmé que la voiture contenait trois tonnes d'explosifs. Ce qui expliquerait que l’explosion ait causé d'énormes dégâts et creusé dans la rue un cratère de cinq mètres de large et deux mètres de profondeur.

«Chaque année (pendant le ramadan), il y a une attaque à la bombe. On nous reproche d'être chiites», a déploré M. Saleh, «Celle-ci est la pire dans la province de Diyala depuis 2003». Les services du gouverneur de Diyala ont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant