VIDÉO. "Homeland" : la série qui menace la paix mondiale ?

le
1
Malgré les récompenses, la série Homeland n'a pas été du goût de tout le monde et certains pays n'ont pas manqué de le faire savoir.
Malgré les récompenses, la série Homeland n'a pas été du goût de tout le monde et certains pays n'ont pas manqué de le faire savoir.

Le succès de la série Homeland n'est plus à prouver. Véritable réussite auprès du public américain et européen, l'oeuvre de Howard Gordon (inspirée de la série israélienne Hatufim et surfant sur l'après-11 Septembre) s'est vu gratifier de plusieurs récompenses, dont un Golden Globe et deux Emmy Awards pour son couple phare, Claire Danes, alias Carrie Mathison, agent de la CIA bipolaire, et Damian Lewis, campant le rôle de Nicholas Brody, ancien marine devenu complice d'al-Qaida aux États-Unis. Un succès que ne semble pas partager l'ensemble du public. Notamment en Iran, où la saison 3 de la série (récemment diffusée aux États-Unis, en 2014 en France) conduit "l'increvable" Nicholas Brody. Désormais rentré dans le giron de la CIA, l'homme se voit confier la mission de tuer le chef des Gardiens de la Révolution (garde prétorienne du régime), soupçonné d'aider le terrorisme islamiste. Dans la République islamique, beaucoup s'insurgent contre l'image donnée du pays, jugé proche d'al-Qaida et dont le gouvernement joue clairement le jeu des terroristes. Sur le site d'information Mashreghnews, Homeland est clairement désigné comme un programme "anti-Iran". De son côté, la très officielle chaîne en continu Irinn dénonce "la vague de mépris à l'encontre des responsables et des dirigeants iraniens" portée par la série."Des Iraniens terroristes, violents et fourbes" Interrogé par le site américain The Wrap,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 20 déc 2013 à 08:37

    le cinéma américain cherche toujours de nouveaux indiens pour ses cowboys...