VIDÉO. F1 : 1950-2013, des arrêts au stand trente fois plus rapides !

le
0
VIDÉO. F1 : 1950-2013, des arrêts au stand trente fois plus rapides !
VIDÉO. F1 : 1950-2013, des arrêts au stand trente fois plus rapides !

Entre les écuries, c'est devenu une bataille symbolique. Qui est le détenteur du record de l'arrêt le plus rapide jamais enregistré en Formule 1 ? L'an dernier, Red Bull était le premier à revendiquer ce record, en 2,05 s, au cours d'un Grand Prix de Malaisie où l'écurie autrichienne s'était offert un doublé. Réplique de Ferrari, quelques mois plus tard sur le circuit de Suzuka au Japon avec seulement 1,95 s d'arrêt effectif. La réaction ne s'est pas fait attendre. Si loin de Fangio et des années 50... Red Bull, à qui rien ne résistait l'an passé - au cours de la dernière saison où les monoplaces étaient équipées de V8 -, a ainsi récidivé, à Austin, lors de l'avant-dernière course de la saison. L'arrêt de Mark Webber, en une seconde et 923 centièmes, devenait la marque la plus rapide en matière d'arrêt. Si la FIA - la Fédération internationale automobile - n'a pas validé ce temps (les chiffres retenus par la FIA comprennent l'ensemble du temps passé dans la pit-lane), Red Bull s'était empressé de le faire connaître, l'agrémentant d'une vidéo démontrant les efforts déployés par ses équipes techniques. "Ce sera difficile de faire mieux, hormis de quelques centièmes", expliquait alors à Auto-Addict Jean-Louis Moncet, consultant pour Canal+. La performance est d'autant plus saisissante si on la compare avec les pratiques originelles de la Formule 1. Une vidéo, récemment postée sur YouTube (ci-dessous), rappelle en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant