VIDÉO EXCLUSIVE. Le tabassage des Pussy Riot à Sotchi

le
4
Des membres de la sécurité se sont livrés à un tabassage en règle des Pussy Riot.
Des membres de la sécurité se sont livrés à un tabassage en règle des Pussy Riot.

Des membres d'une milice cosaque ont attaqué les Pussy Riot à coups de fouet mercredi à Sotchi, au moment où les membres du groupe tentaient de chanter face à un édifice des Jeux olympiques. Six membres du groupe - cinq femmes et un homme - avaient enfilé leurs cagoules aux couleurs criardes, leur marque de fabrique traditionnelle, et préparaient leurs instruments quand au moins dix Cosaques et d'autres responsables de la sécurité sont arrivés. Un Cosaque a semblé utiliser du poivre de Cayenne, un autre a frappé plusieurs membres du groupe, et d'autres ont arraché les masques et lancé la guitare dans une poubelle. Les policiers arrivés sur place ont interrogé des témoins, mais personne n'a été arrêté. Une membre du groupe, Nadejda Tolokonnikova, a été fouettée pendant qu'elle se trouvait au sol.Arrêtées une première fois mardi ! Le groupe Pussy Riot s'est valu une renommée internationale en 2012 après une performance impromptue dans la principale cathédrale du Kremlin. Ses membres avaient offert une "prière punk" implorant la Vierge Marie de sauver la Russie de Vladimir Poutine, qui s'apprêtait alors à reprendre la présidence. Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina avaient été condamnées à deux ans de prison, avant d'être libérées en décembre grâce à une mesure d'amnistie. Les deux femmes avaient été détenues par la police pendant quelques heures mardi, apparemment en lien avec un vol commis à l'hôtel où elles...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M566619 le jeudi 20 fév 2014 à 21:27

    à mark92, Sotchi est à côté de Krasnodar, "capitale" des Cosaques du Kouban. Il est normal qu'il y ait des Cosaques dans leur région d'origine, ils assurent la sécurité des Jeux. Ce n'est pas bien méchant ce qu'ils ont fait aux Pussy Riot qui l'ont bien cherché. J'ai passé 3 années magnifiques à Krasnodar de 1989 à 1992 à faire la fête !

  • M566619 le jeudi 20 fév 2014 à 21:17

    Des Cosaques ont frappé à coups de nagaïka (1) les participantes du groupe Pussy Riot !(1) La nagaïka est un court et robuste fouet qui ne quitte que très rarement le poignet de tout Cosaque qui se respecte. Maintenue par une petite courroie, elle permet aussi bien de diriger son cheval – à la manière d’une cravache – que de cingler ses adversaires. Elle est une arme typiquement cosaque, à ne surtout pas confondre avec le knout

  • LeRaleur le jeudi 20 fév 2014 à 12:11

    La vidéo n'est pas exclusive, elle est de partout depuis mercredi. Ils ont raison, ces pussy doivent être corrigées.

  • mark92 le mercredi 19 fév 2014 à 21:17

    Démocratie en Russie. Ils ont encore des milices cosaques ?? Sont ils toujours à cheval ?? Vivement la fin des JO. Cela rappellera 1936.