VIDÉO. Européennes 2014 : les capitales de l'Union effarées par le "séisme" Le Pen

le
1
Marine Le Pen dimanche soir au siège du Front national.
Marine Le Pen dimanche soir au siège du Front national.

Pour Madrid, la France est "un champ de ruines"Avec la victoire écrasante de Marine Le Pen et de l'extrême droite, une première dans l'histoire, la France s'est placée elle-même dans "l'oeil du cyclone", a réagi l'analyste du quotidien El País, Lluis Bassets. "C'est un moment grave, car cela donne lieu à une crise sans précédent du projet européen." Aucun des médias espagnols ne s'attendait à une telle gifle pour les partis de pouvoir, l'UMP et surtout le Parti socialiste. Plutôt bien vu par une bonne partie des Espagnols, François Hollande apparaît soudain comme un leader déconfit à la merci de Marine Le Pen. "Avec cette victoire extrémiste, dit un éditorial du quotidien de gauche on line El Diario.es, la France se fait peur à elle-même ; la peur est entrée dans tous les pores de ce grand pays qui est pourtant devenu aujourd'hui le centre névralgique de la xénophobie et de l'intolérance." Le triomphe de Marine Le Pen n'est pas seulement perçu comme un séisme qui fait vaciller les piliers de la République française, mais aussi comme un coup de semonce qui remet en cause la construction européenne dans son ensemble. "Dans la mesure, écrit El Mundo, où une formation qui préconise le retour des frontières et la sortie de l'euro gagne avec une telle aisance, cela signifie que le ciment européen ne prend plus. C'est tout le projet d'une Europe unie, avec le conflit ukrainien en toile de fond, qui a perdu sa légitimité auprès...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le lundi 26 mai 2014 à 15:24

    Et qui donc a fait de la FRANCE "un champ de ruines" si ce ne sont ses gouvernants, Alors changeons de gouvernants car on ne peut plus changer le peuple