VIDÉO. Écotaxe - Ségolène Royal : "L'écologie ne se résume pas à des impôts"

le
0
Ségolène Royal, nouvelle ministre de l'Écologie du gouvernement Valls.
Ségolène Royal, nouvelle ministre de l'Écologie du gouvernement Valls.

La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, n'est pas toujours facile à suivre... Invitée dimanche du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro, elle a affirmé qu'elle refusait que "la cause de l'écologie se résume à des impôts supplémentaires", sans dire pour autant si elle souhaitait une suppression de l'écotaxe poids lourds. "Je ne veux pas (...) que la cause de l'environnement, que la cause de l'écologie se résume à des impôts supplémentaires", a déclaré la ministre, dont la nomination à l'Écologie est approuvée par six Français sur dix selon un sondage du Journal du dimanche. "L'écologie et la protection de l'environnement doivent être quelque chose de positif, d'enthousiasmant. C'est une solution, pas une punition", a ajouté la ministre. "Je ne voudrais pas que la première décision du gouvernement soit un impôt nouveau", a-t-elle insisté.

Interrogée sur l'écotaxe, dont elle a souhaité une remise à plat jeudi, au lendemain de sa prise de fonctions, elle s'en est remise au rapport qu'une mission d'information parlementaire doit remettre dans une quinzaine de jours sur ce sujet. "Nous en débattrons alors collectivement au sein du gouvernement et nous prendrons une décision", a assuré Ségolène Royal, qui avait relancé la controverse sur l'écotaxe avec ses déclarations. Elle avait tenté dès vendredi de calmer le jeu : "La remise à plat de l'écotaxe n'a aucune raison de soulever une polémique. C'est une méthode de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant