VIDÉO. Dans la mêlée avec... Christophe Dominici : "L'Italie, à la croisée des chemins"

le
0
Christophe Dominici, ancien international français, totalise 65 sélections sous le maillot bleu. © Montage Le Point.fr
Christophe Dominici, ancien international français, totalise 65 sélections sous le maillot bleu. © Montage Le Point.fr

Christophe Dominici n'est pas du genre à manier la langue de bois, surtout depuis qu'il a raccroché les crampons. Alors l'international n'hésite pas à confier que "oui, quand la nation en face est plus faible, on a tendance à se mettre moins de pression". Il n'empêche, lui aussi constate "l'énorme progression" de la Squadra Azzura : "C'est une équipe courageuse, qui s'entraîne énormément." Et d'ajouter en substance : "Ils sont respectés, mais ils ne font pas encore peur." La faute à des problèmes de régularité comme "toutes les formations latines". Christophe Dominici revient aussi sur deux confrontations face à l'Italie où, sur le terrain, il s'est illustré de façon (très) originale : un essai raté dans l'en-but alors qu'il est seul et que le ballon lui échappe sans raison, en février 2004 (victoire des Bleus 25-0) ou encore le violent K.-O. dont il a été victime l'année suivante à Rome (victoire 13-56). L'ancien demi d'ouverture fait partie de ceux qui ont marqué l'histoire de l'équipe de France. Avec 65 sélections au compteur, le natif de Toulon n'est pas seulement l'un des internationaux à avoir ouvert à la France la porte de la finale de la Coupe du monde 1999 - après un essai resté dans les annales - en battant la Nouvelle-Zélande à Twickenham (43-31), il cumule également huit participations au tournoi européen passé de cinq à six nations. Désormais retraité du ballon ovale et chef d'une entreprise - Monte Bacco Group -...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant