VIDÉO. Conférence environnementale : Hollande fixe ses objectifs sur la transition énergétique

le
13
François Hollande, au Conseil économique, social et environnemental, le vendredi 20 septembre 2013.
François Hollande, au Conseil économique, social et environnemental, le vendredi 20 septembre 2013.

À tous ses détracteurs, y compris dans son propre camp, François Hollande a voulu adresser un message fort vendredi lors de l'ouverture de la conférence environnementale. Si, dans le détail, le président de la République n'a pas fait beaucoup d'annonces inédites, il a confirmé un objectif ambitieux. À savoir celui de réduire par deux notre consommation d'énergie finale d'ici à 2050. Un marqueur important qui divisait le monde industriel et les ONG lors du débat sur la transition énergétique (DNTE). Un cap qui n'est ni "un compromis" ni une "négociation", mais un "choix stratégique", a affirmé le chef de l'État. Pour y arriver, il parie d'abord sur la réduction de 30 % de notre consommation d'énergies fossiles et la hausse des économies d'énergie. Comment faire ? En développant des voitures propres ("des bornes électriques partout en 2015"), en misant sur la filière bois et les transports ferroviaires (450 millions d'euros débloqués), en rénovant les bâtiments anciens - il confirme le passage de la TVA à 5 % sur les travaux d'isolation - et en lançant un appel à projets d'éoliennes en mer avant la fin du mois.

800 milliards d'euros en 40 ans Pour financer ces premières pistes, et celles qui devraient (logiquement) suivre, la contribution climat-énergie (CCE) est attendue au tournant. Elle est censée faire glisser, à fiscalité constante, insiste-t-on au gouvernement, les taxes qui pèsent sur le travail vers la pollution....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gmailla7 le samedi 21 sept 2013 à 14:42

    EN 2050 PAUVRE ...

  • tixi68 le samedi 21 sept 2013 à 13:14

    en 2050 ok, mais debut 2014 c'est plus compliqué.

  • Georg47 le samedi 21 sept 2013 à 13:04

    Et qui contrôlera das 35 ans, que tout cet argent aura bien été utilisé et qu'il n'y aura pas eu "évaportation" ????

  • fbordach le samedi 21 sept 2013 à 12:24

    Ouarf! Comme il n'arrive pas a gérer le présent il préfère se projeter à 35 ans pour continuer de mentir, en toute impunité aux français!

  • gmailla7 le samedi 21 sept 2013 à 12:18

    PAUVRE FRANCE DUFLOT DESIR HOLLANDE ET LES AUTRES DEHORS AVANT LA FAILLITTE DE LA FRANCE !!!!!!

  • M4328752 le samedi 21 sept 2013 à 12:05

    Bien vu l'objectif de réduire de moitié l'énergie en 2050....1/3 des français ne seront plus de ce monde voire plus. Mais pour qui nous prenez vous ?

  • pichou59 le samedi 21 sept 2013 à 11:39

    la FRANCE va vers la faillite économique avec les éoliennes et panneaux solaires - - on fera comme les allemands après avoir fermé leurs centrales, : ré ouverture des mines de charbon pour subvenir aux besoins de la croissance économique - ils vont devenir les plus grand pollueurs de l'Europe

  • yvonnet2 le samedi 21 sept 2013 à 11:21

    qui a voter pour lui ???????????????????????????

  • M4328752 le vendredi 20 sept 2013 à 23:38

    Bonjour l'endettement entre les défiscalisations et les emplois d'avenir. Mon dieu, je vous raconte pas la montagne de dette en 2017.....si on est pas avec une brouette de billets pour acheter son pain d'ici là....hi hi hi

  • achemena le vendredi 20 sept 2013 à 20:27

    ca doit etre ca la fiscalite verte ... http://www.lepoint.fr/auto-addict/actualites/la-france-subventionne-des-voitures-propres-en-norvege-20-09-2013-1733596_683.php ... mouhahaha