VIDÉO. Basket - Pro A : Paris-Levallois-Gravelines, un match... de 8 secondes !

le
0
Bagarre entre les joueurs du Paris-Levallois et de Gravelines le 14 décembre 2013.
Bagarre entre les joueurs du Paris-Levallois et de Gravelines le 14 décembre 2013.

En catimini. Dans un stade Pierre-de-Courbertin vide, les clubs de basket de Paris-Levallois et de Gravelines se sont (ré)affrontés dans un "match" ubuesque. Près d'un mois après avoir été interrompue en raison d'une bagarre générale, la rencontre entre les deux équipes a repris là où elle s'était arrêtée, c'est-à-dire à 7 secondes et 9/10e de la fin, avec un score en faveur du Paris-Levallois qui menait 86 à 78. Au-delà de la palme du "match" le plus court de toute l'histoire de la Pro A, tout le protocole d'un match classique a été respecté : joueurs en tenue, arbitres en position, tableaux de marque actualisés, et officiels présents à la table de marque. À cela près que seulement six joueurs ont pris part à ce triste "rappel" - quatre de Paris-Levallois et deux de Gravelines...Mais alors, Gravelines a-t-il réussi à renverser la situation ? Quitte à entrer dans l'histoire autant le faire dans les grandes largeurs. Rien de sportivement intéressant, les joueurs des deux camps ayant hâte de clore cette triste histoire. Le Parisien Vincent Poirier a récupéré le ballon sur une remise en jeu et s'est contenté de dribbler pendant les 7 secondes et 9/10e, sans être défendu. "On a prévenu les adversaires, on a gardé la balle. Cela paraissait plus sportif de leur en faire part. Ils étaient d'accord, puisqu'ils ne nous ont pas agressés", explique l'intérieur. L'entraîneur de Gravelines qui prépare la Coupe de France et l'Eurocup...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant