VIDÉO. Ayrton Senna : et la magie fut

le
0
Ayrton Senna s'est éteint le 1er mai 1994, à 34 ans.
Ayrton Senna s'est éteint le 1er mai 1994, à 34 ans.

La Formule 1, ça n'est pas que du sport. La Formule 1 - telle qu'on l'entend quand il s'agit des légendes qui ont fréquenté le circuit - dépasse les cimes du sport auto. Juan Manuel Fangio, Jackie Stewart, François Cevert, Niki Lauda, James Hunt, Didier Pironi, Gilles Villeneuve, Alain Prost, Ayrton Senna. Tous ont apporté leur pierre à l'édifice de la plus mythique des compétitions automobiles. Pourtant, depuis vingt ans, la F1 se morfond. Elle pleure la perte de son enfant le plus terrible, de son bijou le plus éclatant, de son artiste le plus torturé. Le 1er mai 1994, Ayrton Da Silva Senna s'est éteint. C'était un dimanche, jour de Grand Prix - celui de San Marin, là où dix ans plus tôt, le pilote brésilien, pour sa première saison en F1, n'avait pas même réussi à se qualifier. Là où, deux jours plus tôt, Rubens Barrichello avait été victime d'un terrible accident, qui heureusement allait se terminer sans trop de sequelles pour lui. Là où, la veille, Roland Ratzenberger avait perdu le contrôle de sa monoplace, et bien plus au passage du virage Gilles Villeneuve qui allait lui être fatal. Un évènement qui allait fortement affecter Ayrton Senna au point de le faire hésiter à prendre le départ de ce Grand Prix maudit. Trois jours de deuil national au BrésilDimanche, l'accident fit trembler les asphaltes du monde entier peu après 14 heures. Sur la piste d'Imola, au virage de Tamburello, la colonne de direction de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant