VIDÉO. À l'Élysée avec l'opposition ukrainienne et BHL

le
0
François Hollande a reçu à l'Élysée Bernard Henri-Lévy en compagnie des Ukrainiens Petro Porochenko et Vitali Klitschko.
François Hollande a reçu à l'Élysée Bernard Henri-Lévy en compagnie des Ukrainiens Petro Porochenko et Vitali Klitschko.

À quoi sert Bernard-Henri Lévy ? Quand on le voit grimper les marches du perron de l'Élysée vendredi 7 mars en compagnie de Vitali Klitschko, candidat à la présidence ukrainienne, et Petro Porochenko, lui aussi candidat et ancien ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine ainsi que figure très atlantiste et pro-américaine de la révolution de la place Maïdan, médias et observateurs se posent des questions. Récupération ? Volonté de se faire de la pub ? De provoquer le buzz ? Pas du tout, il est l'homme sans qui cette rencontre n'aurait pas eu lieu. C'est à son initiative que les deux frères ennemis de la révolte ukrainienne sont venus à Paris. L'ancien boxeur en provenance de Dublin et l'ex-homme d'affaires venu de Kiev sont arrivés en milieu de journée au salon Signature de l'aéroport du Bourget. BHL leur a ensuite organisé une série de rencontres avec les hommes et des femmes qui comptent pour populariser leurs causes. L'après-midi, des artistes, des patrons de presse et les candidates à la mairie de Paris Anne Hidalgo, Nathalie Kosciusko-Morizet et Marielle de Sarnez ont pu discuter au domicile de l'écrivain avec ces visages de l'opposition. Le soir, le cinéma Le Saint-Germain était archi-comble pour un grand meeting populaire. Entre-temps, François Hollande a reçu le trio. La rencontre a duré 1 h 30. Les Ukrainiens en sont sortis rassurés et heureux, avec le sentiment d'avoir - enfin - été écoutés et peut-être même entendus....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant