Víctor Vázquez, la Quinta del Brugeois

le
0
Víctor Vázquez, la Quinta del Brugeois
Víctor Vázquez, la Quinta del Brugeois

Le FC Bruges en est encore loin, mais il est toujours en course pour un triplé historique championnat-Coupe-Ligue Europa. Une réussite qu'il doit notamment à son meneur de jeu Víctor Vázquez, qui distille des caviars à ses coéquipiers depuis plusieurs années maintenant. Un homme que l'on considérait comme l'égal de Leo Messi en équipes de jeunes du FC Barcelone.

" Tu peux vraiment jouer au football avec le nez cassé ? Mes joueurs sont au courant. Ils vont t'assassiner. " Ce moment de poésie a été offert aux fans de Jupiler League par l'élégant Hein Vanhaezebrouck, entraîneur de La Gantoise, le 26 octobre 2014. Le destinataire de ses mots doux ? Víctor Vázquez, milieu de terrain du FC Bruges, qui attend patiemment de faire son entrée en jeu. Si le joueur espagnol de 28 ans a bien le nez pété, la saillie de Vanhaezebrouck en dit long sur ce dont sont capables les adversaires des Blauw en Zwart quand il s'agit de déstabiliser leur meneur de jeu. Il faut dire que depuis qu'il a débarqué du côté du stade Jan-Breydel en 2011, l'Espagnol illumine la Jupiler League de passes aussi millimétrées que ses coups francs en lucarne. Dès lors, si Víctor Vázquez est fort au point d'agacer une partie de la Belgique, comment se fait-il que le quidam n'ait jamais entendu parler de lui auparavant ?
La Quinta del 87
Tout simplement parce que le début de carrière de l'Espagnol, c'est avant tout l'histoire d'un rendez-vous manqué. Et pas avec n'importe qui : le FC Barcelone. En réalité, dire que Vázquez est un pur produit de la Masia relève de l'euphémisme. Après une année passée à jouer pour le CF Damm, club du quartier de Nou Barris au nord de la ville catalane, Victor intègre les équipes de jeunes du Barça dès l'âge de dix ans en 1997. Soit au même âge et la même année que d'autres camarades de jeu dont les noms affolent désormais le football mondial : Cesc Fàbregas et Gerard Piqué. Dans les colonnes de AS en 2010, Messi, qui débarquera à la Masia quelques années après le meneur de jeu espagnol, expliquera que " Víctor Vázquez, c'est le meilleur ". De la part du meilleur joueur du monde, le compliment est loin d'être dégueulasse. Il faut dire qu'au début des années 2000, Messi et Vázquez se chargent ensemble de l'animation offensive de ce que les initiés appellent la Quinta del 87, cette équipe de cadets du Barça estampillée " génération dorée " qui marche sur les gamins de la région. " Sur certains matchs, Victor marquait trois buts en première mi-temps, et Lionel, trois en seconde mi-temps " détaillera Fàbregas, toujours dans AS. Une Quinta complétée par des joueurs tels que Franck Songo'o, Marc Valiente et Daniel Plancheria.





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant