Victoire magistrale de la droite au Japon

le
0
Le PDJ est congédié sans ménagement. Le nationaliste Shinzo Abe s'apprête à redevenir premier ministre.

Tokyo

Comme l'avaient anticipé les sondeurs, le Parti Libéral Démocrate (PLD) fait un retour triomphal à la tête du Japon à l'issue des élections législatives de dimanche. Dimanche, les premières estimations le créditaient d'environ 300 des 480 sièges de la Chambre basse. Avec son parti allié le Komeito (Bouddhiste), le PLD atteindrait les deux tiers des sièges. Un tel score lui permet de neutraliser les velléités d'opposition de la Chambre haute, aujourd'hui sans majorité.

Le Parti Démocrate du Japon (PDJ) est congédié sans ménagement: il ne sauve qu'environ 65 sièges et perd 80 % de son assise politique à la Chambre. Par son ampleur, ce changement n'a qu'un précédent: les dernières élections législatives en 2009, qui avaient installé au pouvoir le PDJ contre le PLD.

Contre la Chine et pour le nucléaire

Ce renversem...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant