Victoire judiciaire pour Vivendi

le
0
Alors que la justice américaine a donné raison, il y a un an, aux actionnaires qui s'estimaient lésés par Vivendi Universal, elle vient d'exclure de la procédure d'indemnisation les détenteurs de titres cotés en France.

La victoire est de taille pour Vivendi. Reconnu coupable par un jury populaire américain, il y un un peu plus d'un an,d'avoir trompé ses actionnaires sur la situation financière de Vivendi Universal entre 2000 et 2002, le groupe était passible selon le principal avocat des plaignants de dédommagements pouvant aller jusqu'à 9 milliards de dollars. Mais mardi soir, un tribunal fédéral américain a exclu - comme le demandait alors Vivendi Universal lors de son procès - les actionnaires français de la procédure. Aujourd'hui, le groupe de communication se dit «très satisfaits de la décision».

Alors que rien n'indique si le droit boursier américain s'applique hors des frontières américaine, le juge chargé du dossier Holwell a ainsi décidé hier de limiter le dossier Vivendi aux seuls actionnaires français, américains, britanniques et néerlandais ayant acquis des titres sur la bourse de New York, excluant les détenteurs des actions ordinaires qui étaient cotées à Pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant