Victoire du Brexit : quelles échéances immédiates pour l'Union européenne ?

le , mis à jour à 10:46
0
Victoire du Brexit : quelles échéances immédiates pour l'Union européenne ?
Victoire du Brexit : quelles échéances immédiates pour l'Union européenne ?

Après avoir suspendu son agenda au résultat du référendum britannique, l'UE a plongé dès ce vendredi matin dans une intense séquence de rendez-vous pour fixer un nouveau cap aux Européens et préparer leur vie sans le Royaume-Uni.

 

Rassurer les marchés. Une communication de la Banque Centrale européenne (BCE) pour rassurer les marchés et les milieux économiques est attendue vendredi matin. Avant le référendum britannique, dont l'issue inquiétait les marchés, la BCE s'était dite «prête» à faire face «à tous les imprévus», quel que soit le résultat.

 

Les dirigeants de l'UE mobilisés. Les présidents de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, du Parlement européen Martin Schulz, et du Conseil européen Donald Tusk ont rendez-vous ce vendredi à 10h30 à Bruxelles pour donner de nouvelles perspectives au projet européen. Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, dont le pays assure la présidence tournante du Conseil de l'UE (réunion des Etats membres) est également convié.

 

Les Etats membres se concertent. Dès la victoire du «Leave» confirmée, la première réunion post-Brexit de pays de l'UE est aussi prévue vendredi, à la mi-journée à Luxembourg, pour un Conseil au niveau des secrétaires d'Etat aux affaires européennes, qui doit préparer le sommet européen des 28 et 29 juin. Avant cela, une réunion des ministres des Affaires étrangères socialistes est programmée dans la matinée à Luxembourg.

 

Vers l'Allemagne. Une rencontre entre ministres des Affaires étrangères des six pays fondateurs de l'UE (France, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, Belgique, Italie) est envisagée samedi en Allemagne, selon des sources européennes, mais sans confirmation officielle pour l'heure. Le président français François Hollande a lui déjà annoncé qu'il se rendrait «la semaine prochaine» en Allemagne, sans plus de précision.

 

Un plan franco-allemand ? Plusieurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant