Vichnievsky affiche ses désaccords avec les écolos

le
0
La conseillère régionale Paca se met en congé de son poste de porte-parole d'EELV, le temps de la présidentielle.

En baissant les bras, c'est-à-dire en annonçant lundi soir son intention de démissionner de son poste de co-porte-parole d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), Laurence Vichnievsky offre une nouvelle victoire à la gauche du parti écolo. Loin d'être anecdotique, cette «affaire» est en effet un sérieux avertissement pour les «réalos». Et, surtout, pour tous les nouveaux venus, issus pour la plupart de l'ouverture des listes Vertes à la société civile aux européennes de 2009 et régionales de 2010, qui rêvaient d'une écologie enfin débarrassée de son vieux logiciel rouge-vert. Car, finalement, quel a été le crime de Vichnievsky qui l'a conduite à proposer sa démission? Croire qu'un mouvement tel qu'EELV pouvait débattre et, qu'à l'heure de la crise financière internationale, pourquoi pas, revoir certaines positions. Tout simplement.

L'«affaire Vichnievsky» éclate en fait il y a trois semaines. Réunis pour leur université de rentrée à Clermont-Ferrand, les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant