Vibrants hommages au Bataclan

le
1
Des témoignages déposés devant le Bataclan.
Des témoignages déposés devant le Bataclan.

 

Une vieille femme rallume inlassablement les bougies éteintes par le vent. Plus loin, un quinquagénaire tenant un chien en laisse pleure en silence. Des enfants serrent la main de leurs parents, étrangement calmes. Ce dimanche, ils sont des milliers, accourus de tout le pays pour se recueillir devant le Bataclan. Pour une fois, pas de curiosité malsaine devant une scène de crime, mais le besoin de partager la douleur universelle autrement qu'au travers de l'écran glacé du téléviseur. Les mines sont graves, peu de sourires. L'incrédulité plane sur les visages.

On ne vient pas les mains vides. Pour manifester toute sa tendresse envers ces âmes mortes, on dépose des fleurs, une bougie. Un jeune enfant descend en vacillant de sa poussette pour placer un dessin parmi les autres. Ici une guitare. La foule défile sagement devant les milliers d'offrandes déposées près de la grille du jardin faisant face à la salle de concert. Une jeune fille se recueille longuement devant la photo d'une autre. Sa s?ur ? Sa cousine ? Une amie ?

« Tous unis »

Chacun lit avec émotion les feuilles couvertes de mots posées par terre ou accrochées aux grilles. « Nous sommes unis pour que la lumière chasse les ténèbres et que l'amour réchauffe nos c?urs frissonnants. Ana, Serbie » ; « The people of Scotland stand beside you, sharing your pain » ; « La barbarie ne fera pas loi. Vous n'êtes ni des hommes, ni des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le lundi 23 nov 2015 à 14:52

    Rendre hommage : facile mais agir efficacement : difficile!