Viande halal en prison : le gouvernement va faire appel

le
4
Viande halal en prison : le gouvernement va faire appel
Viande halal en prison : le gouvernement va faire appel

Le gouvernement va faire appel d'une décision obligeant une prison à servir des repas halal aux détenus musulmans qui le demandent, estimant que la situation actuelle -menus sans porc ou végétariens- répond aux obligations de laïcité des pouvoirs publics.

Saisi par un détenu, le tribunal administratif de Grenoble avait enjoint le 7 novembre le directeur de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) de proposer «régulièrement» des menus composés de viandes halal «dans un délai de trois mois». Pour le tribunal, le principe de laïcité «impose que la République garantisse le libre exercice des cultes» et ne fait donc «pas obstacle à ce que les détenus de confession musulmane se voient proposer des menus comportant des viandes respectant les rites confessionnels de l'islam».

«Le ministère va faire appel et demander la suspension de l'exécution de l'injonction», a annoncé vendredi la directrice de l'administration pénitentiaire, Isabelle Gorce. «Nous considérons que le respect du principe de laïcité n'oblige pas, bien au contraire, l'administration à servir des repas qui soient conformes à la confession des personnes qu'elle abrite. Elle doit permettre à chacun l'exercice de son culte, mais pas plus», a-t-elle argumenté. Elle souligne que l'aumônerie musulmane elle-même «estime que la situation telle qu'elle est préserve parfaitement la liberté et l'exercice du culte».

«Je ne suis pas surpris», a réagi Alexandre Ciaudo, avocat du détenu, alors que le député UMP Eric Ciotti s'est «réjoui» de l'appel «pour que le principe de laïcité puisse être préservé».

Une question sensible

La décision grenobloise avait semé le trouble, alors que la laïcité et son interprétation sont depuis quelque temps au centre de débats tendus. «Sur les questions confessionnelles, nous faisons des efforts depuis le début», s'était contentée de commenter la garde des Sceaux, Christiane Taubira.

Son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6418959 le samedi 30 nov 2013 à 00:58

    C'est du grand n'importe quoi, Charles Martel doit se retourner dans sa tombe en voyant ce qu'est devenu notre pauvre France.

  • mlaure13 le samedi 30 nov 2013 à 00:36

    3-Vu l'offensive agressive en France dans le sport et les banlieues islamisées de ce pays ultra-musulman, rien ne serait moins étonnant. Mosquées, voiles et viande halal ne seraient finalement que la partie visible de l'islamisation à outrance de notre pays...Frappez les là où ça fait mal . A la caisse ! BOYCOTTEZ et appelez au boycott de Campanile

  • mlaure13 le samedi 30 nov 2013 à 00:33

    2-Rien n'arrive au hasard puisque Campanile est l'une des marques duGroupe Louvre Hotels dont le développement actuel au Maghreb est financé à hauteur de 1,5 milliards d'euros entre autres par…le QUATAR; aurait-il exigé de Louvre Hotels l'islamisation des Campaniles de France (en effaçant progressivement les références chrétiennes pour commencer...) en échange d'un développement du groupe en terre d'islam ?

  • mlaure13 le samedi 30 nov 2013 à 00:32

    1-En 2012, Campanile ne souhaite plus à ses clients français Joyeuses Fêtes ou Joyeux Noël, termes trop chrétiens, remplacés par Joyeux Hiver. Le phénomène d'effacement progressif de nos traditions et des références à nos fêtes chrétiennes se confirme à travers l'Europe puisque le sapin de la Grand Place de Bruxelles a été également supprimé cette année et remplacé par une structure lumineuse et que certaines villes ont remplacé "Marché de Noël" par "Marché d'hiver"