Viande de cheval : Spanghero désigné coupable

le
1
Le fournisseur de viande est au c?ur d'une vaste «tromperie économique» à l'échelle européenne. » Viande de cheval : trois arrestations en Grande-Bretagne

C'est un vaste système de «tromperie économique à l'échelle européenne» qu'ont mis au jour les enquêteurs de la DGCCRF avec, au centre, l'entreprise française Spanghero. «L'enquête démontre que Spanghero savait qu'il étiquetait "b½uf" potentiellement de la viande chevaline. En tout cas, il y a une suspicion forte», a déclaré Benoît Hamon. Le ministre délégué à la Consommation présentait jeudi soir les premiers résultats de l'enquête à la presse.

Le rapport d'enquête sera transmis au procureur de la République de Paris, qui décidera d'éventuelles poursuites. Guillaume Garot, ministre délégué à l'Agroalimentaire, a souhaité des «sanctions justes et fermes». En attendant, Spanghero, qui a perdu son agrément sanitaire, encourt une amende de 180.000 euros. L'entreprise «conteste formelle...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 15 fév 2013 à 08:41

    JPi - La France, dans sa toute puissance retire son agrément sanitaire. Combien de chômeurs en plus ? Ne valait-il pas mieux, après une petite réflexion, punir le ou les responsables, rectifier le tir dans cette entreprise et laisser le personnel 'travailler' ?