Viande de cheval : huit anciens cadres de Spanghero interpellés

le
0
Ces ex-employés sont accusés de «tromperie simple et tromperie aggravée en faux et usage de faux», selon l'AFP. Ils devraient être placés en garde à vue.

La justice commence à cerner la chaîne des responsabilités dans le scandale de la viande de cheval commercialisée à la place de boeuf, dévoilé en février dernier. Huit cadres et anciens cadres de Spanghero, désormais dénommée La Lauragaise, ont été interpellés mardi matin en Languedoc-Roussillon et en Midi-Pyrénées selon l'AFP. Ces salariés devaient être placés ce mardi en garde à vue pour «tromperie simple et tromperie aggravée, faux et usage de faux», et entendus par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique du Languedoc-Roussillon.

Parmi eux, sept «ne sont plus chez nous et le huitième doit prochainement s'en aller dans le cadre d'un départ négocié, a précisé Laurent Spanghero, repreneur de l'entreprise, à l'agence de presse. Ces gens re...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant