Viande de cheval : Hollande refuse de l'interdire, Bardot supplie les Français

le
9
Viande de cheval : Hollande refuse de l'interdire, Bardot supplie les Français
Viande de cheval : Hollande refuse de l'interdire, Bardot supplie les Français

Brigitte Bardot renouvelle son appel pour mettre fin à l'hippophagie en France. L'ancienne actrice, via sa fondation de défense du droit des animaux, a supplié les consommateurs français de cesser de manger de la viande de cheval afin d'obtenir l'abolition de cette pratique.  Brigitte Bardot, qui a célébré son 80e anniversaire en septembre, explique qu'elle souhaitait obtenir pour son anniversaire «l'abolition de l'hippophagie et l'abolition des sacrifices rituels sans étourdissement». 

«Je suis infiniment triste et ma désillusion est grande car le président (de la République, François) Hollande m'a écrit que le gouvernement ne pouvait donner suite aux deux demandes, si importantes et attendues depuis 30 ans», écrit-elle sur une lettre rendue publique lundi par sa fondation, créée en 1986. 

Le 11 septembre dernier, elle avait «officiellement demandé au président de la République, François Hollande, de (lui) faire ce cadeau pour (ses) 80 ans. Il (lui) doit bien ce cadeau». Brigitte Bardot avait au passage égratigné les «coutumes religieuses barbares (NDLR : en référence à la manière de tuer les animaux en vue de les rendre halal ou casher)» alors que «nous sommes dans un pays laïc». 

«0,3 % de la consommation globale de viande»

Mais François Hollande lui aurait donc envoyé un message de refus à propos de la viande de cheval. Un retour que Brigitte Bardot juge «d'autant plus inacceptable» que la quantité de cheval consommée en France «ne dépasse pas 0,3 % de la consommation globale de viande». «En aucun cas», une interdiction «n'aurait pu compromettre l'équilibre d'une filière très importante pour la ruralité», ajoute Brigitte Bardot. 

«Je compte désormais sur l'aide des consommateurs français en les suppliant d'arrêter de manger du cheval afin d'obtenir, grâce à eux, ce que les gouvernements me refusent depuis 30 ans», conclut cette amoureuse des animaux. Il y a quelques ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 37396619 le lundi 15 déc 2014 à 19:39

    c'est une femme qui a horreur de l’hippophagie, becs et ongles pour la défense des animaux mais tout ce qui n'est pas local ...quelle horreur, c'est une vraie ségrégationniste elle aurait été bien en Afrique du sud du temps de l'apartheid ou aux USA des années 1960

  • manx750 le lundi 15 déc 2014 à 19:31

    Un chercheur japonais a synthétisé les cri déchirant d'un chou qu'on découpe cru ; c'est hallucinant d'horreur, cette douleur du chou cru qu'on abat !

  • manx750 le lundi 15 déc 2014 à 19:29

    Mais même pour un bardot, Brigitte B est vraiment peu digeste ; pas comestible amha !

  • manx750 le lundi 15 déc 2014 à 19:28

    pourquoi interdire le cheval ? parcequ'il est beau ? le poulet n'est pas beau ; le veau non plus donc on peut les manger. On comprend mieux pourquoi Bardot prefere les belles races aux pauvres et laids mammifères bipèdes... Rigolo : un "bardot" est un hybride... de cheval et d'âne mais dont le caractère est plus proche de l'ânesse... Si, si (c'est dans le LAROUSSE) !

  • 2445joye le lundi 15 déc 2014 à 19:19

    Brigitte présidente! En, tout cas si elle se présente, ce qu'elle aurait du faire depuis longtemps, je voterai pour elle.

  • M940878 le lundi 15 déc 2014 à 19:17

    Et rendre la consommation de cochonnaille obligatoire

  • cavalair le lundi 15 déc 2014 à 19:11

    Je suis pour interdire de manger des legumes. un legume c'est une plante qui vit et la manger c'est la tuer. Les legumes ont le droit de vivre au meme titre que les animaux.

  • LeRaleur le lundi 15 déc 2014 à 19:03

    Interdire la viande de cheval, et quoi encore ? Autant interdire la viande de tous les animaux.

  • M4709037 le lundi 15 déc 2014 à 18:46

    Interdire aussi la viande de bœuf, de poulet, de lapin, etc. Je suis sérieux ces animaux n'ont-ils pas le droit de vivre heureux ? De plus selon le pape Paul VI les animaux auraient aussi le droit d'aller au paradis ! je suis d'accord me souvenant du chien de mes parents, nous étions si heureux ensemble.