Viande de cheval: des contrôles renforcés

le
1
Les premiers résultats de l'enquête de la Répression des fraudes devraient être connus d'ici à jeudi.

Quatre jours après le début du scandale des plats surgelés à la viande de cheval, le mystère reste entier sur l'origine de la fraude. Les premiers résultats de l'enquête devraient être connus d'ici à jeudi.

En attendant, tous les protagonistes de l'affaire, qu'il s'agisse des fournisseurs Comigel ou Spanghero, continuent de se renvoyer la balle. L'entreprise Findus, qui se considère comme la première victime de cette fraude à grande échelle, a porté plainte contre X lundi. Spanghero - cette PME appartenant à la coopérative basque Lur Berri qui a fourni le préparateur Comigel - a également annoncé son intention de porter plainte contre X «pour tromperie en raison du préjudice qu'elle subit». Cette entreprise de l'Aude - qui «collabore étroitement avec les autorités dans le cadre de l'enquête» - avait accusé pendant le week-end son fournisseur roumain de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9566237 le mardi 12 fév 2013 à 10:02

    Il ferait bien de renforcer les contrôles sur tout le reste textile, équipement de voitures etc...