Viande de cheval dans des lasagnes: sanctions pas exclues

le
1
TOLLÉ EN GRANDE-BRETAGNE SUR DES "LASAGNES DE BOEUF" À LA VIANDE DE CHEVAL
TOLLÉ EN GRANDE-BRETAGNE SUR DES "LASAGNES DE BOEUF" À LA VIANDE DE CHEVAL

PARIS (Reuters) - Des sanctions pourront être prises contre les responsables de la présence de viande de cheval dans des lasagnes "de boeuf" Findus en cas de faute avérée, a déclaré samedi le ministre délégué français à l'Agroalimentaire, Guillaume Garot.

L'antenne britannique du fabricant de produits surgelés Findus a commencé cette semaine à rappeler les lots concernés, après avoir été avertie par l'un de ses fournisseurs, le français Comigel.

Vendredi, Findus France a également décidé de retirer temporairement du marché lasagnes bolognaise, hachis parmentier et moussaka, trois produits fabriqués par un fournisseur extérieur.

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, avait assuré dès vendredi qu'une enquête serait menée.

"Nous avons diligenté une enquête, une enquête pour d'abord connaître la vérité et puis pour établir bien évidemment les responsabilités, parce que nous devons ça aux consommateurs", a confirmé Guillaume Garot samedi matin sur BFM TV.

"Cette enquête permettra de remonter toute la chaîne de la traçabilité pour connaître exactement ce qui s'est passé", a-t-il ajouté. "S'il y a défaillance, s'il y a responsabilité avec faute, il y aura des sanctions, cela va de soi."

Comigel, dont le siège est à Metz, dit avoir identifié "le fournisseur responsable" et avoir retiré tous les produits qui lui sont liés.

Findus France, qui a retiré trois produits de ses rayons après la découverte de viande chevaline dans des recettes présentées comme 100% boeuf, estime avoir été trompé, et a annoncé samedi son intention de porter plainte contre X.

"On nous certifiait avoir de la viande de boeuf française dans nos recettes. En réalité, on nous a fourni de la viande de cheval roumaine. Nous avons été trompés", écrit dans un communiqué Matthieu Lambeaux, son directeur général.

"Il y a deux victimes dans cette affaire : Findus et le consommateur. Nous porterons plainte contre X dès lundi", ajoute-t-il, soulignant toutefois que les produits incriminés ne comportent "aucun risque sanitaire".

Une enquête avait été lancée il y a quelques semaines en Grande-Bretagne à la suite de la découverte de produits non conformes vendus dans les supermarchés Tesco et dans des restaurants de la chaîne Burger King.

Chine Labbé, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • alain95 le samedi 9 fév 2013 à 18:01

    Le responsable dans cette affaire est Findus. Les lasagnes porte le nom de Findus, et il le fait payer très cher au consommateur. Il est de sa resposablilité de controller les ingrédients qu'il met dans ses produits. Son role ne se réduit pas à maximiser ses bénéfices en allant acheter en Roumanie une viande bradée, ce qui aurait du lui mettre la puce à l'oreille.