Viande bovine : négociation sur fond de blocage d'abattoirs

le
0
Les éleveurs réclament aux transformateurs une hausse de 60 centimes par kilo de carcasse. Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, reçoit mardi matin les acteurs de la filière.

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, reçoit mardi matin les acteurs de la filière de la viande bovine pour tenter de résoudre un conflit sur les prix entre les producteurs et transformateurs. Une réunion annoncée sur fond de blocage, entamé dimanche soir par des éleveurs, de neuf des dix abattoirs de l'entreprise Bigard (Cholet, Metz, Castres, Cuiseaux...). Ce groupe familial est le numéro un français de l'abattage, avec 42% du marché. Au centre des revendications: la revalorisation des prix payés par les industriels. La viande bovine est actuellement payée à l'agriculteur entre 2 et 2,40 euros le kilo pour la carcasse de race laitière (vache «de réforme») et autour de 3 euros pour les races à viande.

Normes sanitaires

«Actuellement entre 3 euros et 3,10 euros le kilo, ma viande est valorisée au même prix qu'il y a plus de dix ans alors que les charges ont nettement augmenté depuis et qu'on la retrouve entre 3 et 6 fois plus chère en rayon, déplo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant