Viadeo entre en Bourse pour conquérir les pays émergents

le
0
Dan Serfaty, P-DG de Viadeo, espère lever 35 millions d'euros pour financer le développement du réseau social aux 60 millions de membres.
Dan Serfaty, P-DG de Viadeo, espère lever 35 millions d'euros pour financer le développement du réseau social aux 60 millions de membres.

Le réseau social professionnel Viadeo aux 60 millions d'utilisateurs lançait ce mercredi son introduction en Bourse, sur le marché d'Euronext à Paris. La société rejoint donc son concurrent direct, le leader mondial LinkedIn aux 300 millions de membres, brillamment introduit en Bourse au Nasdaq en 2011. L'offre à prix ouvert prendra fin au 30 juin, tandis que la première cotation devrait avoir lieu après le 7 juillet. Les actions seront introduites dans une fourchette allant de 17,10 à 20,90 euros. Financer le développement de Viadeo sur le marché des pays émergents Viadeo compte mettre en valeur son point fort : sa position de leader dans les pays émergents, tandis que son grand concurrent LinkedIn assoit sa position sur le marché américain. Inutile pour l'instant de marcher sur les plates-bandes du géant, le petit poucet français Viadeo mise plutôt sur son positionnement multi-local (qui consiste à opérer à l'échelle locale, mais dans plusieurs régions du globe) pour tirer son épingle du jeu. En effet, en plus d'être numéro un en France avec 9 millions d'utilisateurs, Viadeo est leader en Chine sous le nom de Tianji avec 20 millions de membres, tout en réalisant d'excellents résultats en Afrique francophone et en Russie, avec respectivement 3 millions et 1 million d'utilisateurs. Viadeo espère donc lever 35 millions d'euros pour financer sa croissance. "L'usage des réseaux sociaux professionnels révolutionne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant