VI Nations : La Fédération Anglaise pas ouverte à un changement de date

le
0
VI Nations : La Fédération Anglaise pas ouverte à un changement de date
VI Nations : La Fédération Anglaise pas ouverte à un changement de date

Alors qu’une réforme du calendrier du rugby international va être lancée par World Rugby, le président de la Fédération Anglaise s’est dit opposé à un changement de date du Tournoi des VI Nations vers le mois d’avril.

Le rugby mondial cherche à réduire les différences entre l’hémisphère nord et l’hémisphère sud. Un des axes de réflexion pour réduire l’écart tient à une réforme des calendriers avec, notamment, un changement de date du tournoi des VI Nations. Actuellement, et historiquement, organisé en février ou mars, l’institution du rugby européen pourrait être retardée de quelques semaines pour s’installer au mois d’avril. Mais ce point ne fait absolument pas l’unanimité, et le patron du rugby anglais Ian Ritchie n’a pas caché son opposition au projet. « Pourquoi voudriez-vous changer quelque chose qui fonctionne vraiment bien, se demande ce dernier dans des déclarations recueillies par la BBC. Nous avons un bon contrat avec les chaînes de télévisions (ITV et BBC se partagent les matchs jusqu’en 2021 pour environ 60 millions d’euros annuels, ndlr), les stades sont pleins à chaque match. Donc je ne vois pas pourquoi on ferait un tel changement. »

Des réunions prévues prochainement

Reste que les discussions sont bien ouvertes pour décider du futur du rugby au plan international, sachant que les plans pour la période allant au-delà de la Coupe du monde 2019 et jusqu'à celle qui aura lieu en 2027 ne sont absolument pas fixés. De son côté, le patron de la Premiership Rugby, instance du rugby de clubs anglais, confirme le besoin de discuter, de négocier pour arriver au meilleur compromis possible. « En ce qui nous concerne, c’est le sujet le plus important mis sur la table. En tant qu’administrateurs, nous devons nous réunir dans les six à neuf prochains mois et décider à quoi cela va ressembler à partir de 2019. Et je suis convaincu que c’est un énorme débat pour notre sport, qui va déterminer si le rugby est capable d’exprimer son plein potentiel. Nous allons probablement regarder quelle devrait être la structure des saisons pour les deux cycles suivant la Coupe du monde 2019, donc jusqu’en 2027. » Une évolution du calendrier qui devra prendre en compte les desiderata des fédérations, des clubs mais aussi de World Rugby, et son nouveau président Bill Beaumont.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant