Vettel sans rival, Grosjean sur le podium

le
0
Vettel sans rival, Grosjean sur le podium
Vettel sans rival, Grosjean sur le podium

Sebastian Vettel ne laisse plus de place au doute, ni au suspense. En remportant le Grand Prix de Corée du Sud ce dimanche, l'Allemand a fait un pas de plus vers un quatrième titre de champion du monde consécutif. Si Kimi Räïkkönen, Fernando Alonso, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont cru pouvoir déstabiliser l'ordre établi depuis trois ans en remportant un ou plusieurs Grand Prix en début de saison, le pilote Red Bull est désormais intouchable. L'Allemand, parti en pole position, a signé sa huitième victoire de la saison et la quatrième consécutive. Et s'il avouait craindre les Mercedes sur ce circuit de Yeongam, « Baby Schumi » n'a jamais été inquiété par Lewis Hamilton, deuxième sur la grille. Car l'Anglais s'est fait surprendre dès le départ par un excellent Romain Grosjean, deuxième une bonne partie du Grand Prix.

Les incroyables approximations des commissaires de course

Mais si le suspense s'est vite éteint pour l'attribution de la victoire du Grand Prix, l'apparition des Safety Car a redonné de l'intérêt à un Grand Prix jusqu'alors sans grandes envolées. Il a d'abord fallu une nouvelle explosion de pneu du Mexicain Sergio Perez (McLaren) pour l'intervention de la première voiture de sécurité. Le moment choisi par Vettel pour entrer aux stands et changer son pneu avant droit récalcitrant mais qui aura finalement tenu jusqu'en fin de course. Mais une erreur de freinage d'Adrian Sutil a de nouveau semé la zizanie sur le circuit sud-coréen. En perdant le contrôle de sa monoplace, l'Allemand a foncé sur la Red Bull de Mark Webber qui s'est immédiatement embrasé. S'en est suivi un moment de flottement de la part des organisateurs, peu réactifs pour éteindre le brasier de la voiture Red Bull en partie détruite puis carrément dangereux en laissant sur la piste une voiture de commissaire à allure réduite. Sebastian Vettel a ralenti à tant pour éviter un accident.

Grosjean pousse presque Räikkönen à la faute

L'entrée en course de la deuxième Safety Car aura été trop tardive pour Romain Grosjean dépassé quelques instants plus tôt par son équipier, Kimi Räikkönen au cours d'une man?uvre où le Français, à la limite, a tenté de lui fermer la porte. Il ne pourra pas le rattraper mais se contente de se beau podium, le troisième de la saison après le Bahreïn et l'Allemagne (3eme à chaque fois).

GRAND PRIX DE COREE DU SUDDimanche 6 octobre 20131- Sebastian Vettel (ALL/Red Bull)2- Kimi Räikkönen (FIN/Lotus)3- Romain Grosjean (FRA/Lotus)4- Niko Hulkenberg (ALL/Sauber)5- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)6- Fernando Alonso (ESP/Ferrari)7- Nico Rosberg (ALL/Mercedes)8- Jenson Button (GBR/McLaren)9- Felipe Massa (BRE/Ferrari)10- Sergio Perez (MEX/McLaren) ?14- Charles Pic (FRA/Caterham) 16- Jules Bianchi (FRA/Marussia)18- Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant