Veto cubain à des parfums Che Guevara et Chavez

le
0

LA HAVANE, 28 septembre (Reuters) - Les autorités cubaines ont interdit à la compagnie publique Labiofam de commercialiser des parfums portant les noms d'Ernesto Che Guevara et d'Hugo Chavez, invoquant le respect dû à deux figures "sacrées" des idéaux révolutionnaires. Le comité exécutif du conseil des ministres, l'une des plus hautes instances du régime communiste cubain, a estimé dans un communiqué publié samedi que ce type d'initiative constituait une "grave erreur" et que ses responsables seraient sanctionnés. La compagnie pharmaceutique et chimique Labiofam avait révélé cette semaine son intention de produire des parfums pour hommes "Ernesto" et "Hugo". Ces deux fragrances, dont la commercialisation était prévue pour le premier trimestre 2015, étaient conçues comme des hommages au médecin argentin devenu compagnon d'armes de la révolution cubaine avant d'être tué en Bolivie en 1967 et au président vénézuélien, mort d'un cancer en mars 2013. "Ce sont des hommes qui méritent respect total et honneur", avait expliqué Mario Valdes, directeur de la recherche et du développement de Labiofam. Le communiqué du gouvernement ne précise pas si Valdes fait partie des responsables sanctionnés. Samedi, son téléphone sonnait dans le vide. (Daniel Trotta et Rosa Tania Valdes; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant