Versement du capital ou d'une rente viagère : comment faire son choix ?

le
0

Lorsqu'on souscrit une assurance vie, deux options sont proposées pour l'échéance en cas de vie : le versement d'un capital ou le choix d'une rente viagère. Comparaison des deux options.

Choisir le versement du capital

L'assurance vie est une solution d'épargne qui peut être souscrite jusqu'à une date donnée. Au moment de l'échéance, le titulaire du contrat peut percevoir la totalité du capital accumulé au fil des années. Il s'agit d'un rachat total, qui permet de disposer de son épargne pour réaliser un projet tel qu'un achat immobilier, le financement de voyages, travaux ou autres. Pour récupérer ses fonds, il est nécessaire d'en avertir son assureur en lui adressant un courrier recommandé avec accusé de réception, au moins deux mois à l'avance.

Choisir la rente

Avec cette option, le titulaire effectue des rachats partiels programmés sur son assurance vie. Cela peut se faire tous les mois ou tous les trimestres et la somme permet de compléter une pension de retraite. Le montant versé est calculé selon le capital total accumulé sur l'assurance vie : le nombre de versements et leur montant sera d'autant plus élevé si le titulaire a beaucoup épargné.

Comment faire son choix ?

Le choix se détermine selon ses besoins : compléter ses revenus ou les augmenter, pendant la retraite, ou bien financer un projet précis. Il est à noter que la rente est versée selon le capital : celui-ci peut être épuisé au bout de quelques années. Par ailleurs, les plus-values sont soumises à la fiscalité aussi bien dans le cas du versement global que de la rente.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant