Vers une trêve humanitaire dans les jours à venir au Yémen

le
0
    DUBAÏ, 7 décembre (Reuters) - Les belligérants devraient 
annoncer une trêve humanitaire dans les jours à venir au Yémen, 
avant la tenue de négociations, sous l'égide des Nations unies, 
pour tenter de mettre un terme à une guerre civile qui a fait 
près de 6.000 morts, a déclaré lundi un responsable du 
gouvernement du président Abd-Rabbou Mansour Hadi. 
    L'émissaire spécial des Nations unies pour le Yémen, Ismail 
Ould Cheikh Ahmed, a été reçu par le président Hadi à Aden et 
des responsables de la milice chiite des Houthis à Mascate, 
capitale du sultanat d'Oman, et il leur a présenté un projet 
d'ordre du jour pour les négociations. Celles-ci, selon le 
ministre des Affaires étrangères de Hadi, Abdelmalek al 
Mekhlafi, débuteront le 15 décembre. 
    "Les Houthis ont approuvé le projet d'ordre du jour", a dit 
à Reuters un responsable de l'administration Hadi. "Dans 
quelques jours, un cessez-le-feu humanitaire sera proclamé et 
des mesures de libération des prisonniers et de levée du siège 
des villes entreront en vigueur", a-t-il ajouté. 
    Les forces fidèles au président Hadi, soutenues depuis la 
fin mars par la coalition arabe sous conduite saoudienne, sont 
engagées depuis neuf mois dans une guerre civile contre les 
Houthis, qui contrôlent la capitale Sanaa et d'autres villes. 
    Les miliciens Houthis assiègent actuellement la ville de 
Taëz, au nord d'Aden.  
 
 (Mohammed Ghobari; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant