Vers une taxations des importations américaines d'éthanol

le
0

Commodesk - Les exportations américaines d'éthanol font débat au sein de l'Union européenne. A la suite d'une plainte d'industriels européens du secteur, qui réclament l'instauration de droits de douane, la Commission européenne examine le dossier et pourrait rendre son verdict prochainement.

Contactée par Commodesk, la Commission n'a pas souhaité révéler le contenu des négociations. Mais Epure, un groupement européen de producteurs de biocarburants, croit savoir qu'une taxation de 9,5% des importations d'éthanol sera prochainement proposée, au titre de mesure anti-dumping.

Les producteurs européens reprochent aux Etats-Unis de proposer sur le marché européen un produit subventionné, à un prix ainsi plus compétitif. C'est pour s'opposer à ce qu'ils considèrent comme une distorsion de concurrence qu'ils ont saisi la Commission européenne.

L'Union européenne achète environ un milliard de litres d'éthanol aux Etats-Unis chaque année.

Des mesures similaires sont déjà effectives sur le biodiésel américain. Celui-ci est produit à partir de plantes contenant de l'huile, au contraire de l'éthanol qui provient de plantes contenant du sucre. En 2009, la Commission a pris ses premières mesures anti-dumping sur le biodiésel, en instaurant une taxe, comprise entre 211 et 237 euros par tonne.

Les producteurs européens, alertés par l'augmentation rapide des importations d'éthanol américain, voudraient voir la mise en place de taxes semblables pour ce produit.

Jusqu'en 2009, les Etats-Unis étaient le premier fournisseur de biocarburant de l'Union européenne. Mais ils sont désormais devancés par l'Argentine (56%) et l'Indonésie (24%), selon l'IFP Energies Nouvelles.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant