Vers une Ryder Cup du tennis en 2017

le
0
Vers une Ryder Cup du tennis en 2017
Vers une Ryder Cup du tennis en 2017

En marge de l'Open d'Australie, la création d'une nouvelle compétition, devant être lancée dès septembre 2017, a été officialisée. La Laver Cup, en hommage à Rod Laver, sera une compétition calquée sur la Ryder Cup avec une équipe européenne face à une équipe du reste du monde.

Le tennis masculin va avoir sa Ryder Cup dès 2017. A l’occasion d’une conférence de presse, l’information qui avait précédemment fuité dans les colonnes du quotidien américain The New York Times a été confirmée. Dès septembre 2017, une nouvelle compétition sera créée à l’initiative de Roger Federer et de son agence Team8, et avec le soutien de la Fédération Australienne de tennis. Dénommée Laver Cup en hommage à Rod Laver, premier joueur à avoir signé le Grand Chelem en 1962, exploit réédité en 1969, elle reprendra certains des codes de la Ryder Cup de golf, avec un « prize money » suffisamment conséquent pour attirer les meilleurs joueurs au classement ATP.

Cette compétition, dont la première édition devrait avoir lieu en Europe en septembre 2017, verra deux équipes de six joueurs, quatre sélectionnés selon le classement ATP et deux invités par le capitaine, une représentant l’Europe et l’autre représentant le reste du monde, s’affronter sur trois jours. Chaque journée sera marquée par trois matchs de simple et un match de double. Et, en cas d’égalité au terme des trois jours de compétition, un ultime double fera la décision. Pour la première édition de la compétition, qui ne sera pas disputé les années olympiques, c’est Rod Laver lui-même qui sera chargé de désigner les capitaines de chaque sélection qui s’affronteront en un lieu pas encore défini. Une compétition qui, si le projet est mené à bien, pourrait faire de l’ombre à la Coupe Davis, dont le format est sans cesse critiqué par les meilleurs joueurs au monde, qui rechignent parfois à y participer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant