Vers une réforme de la pension de réversion ?

le
1

La pension de réversion peut être versée à une personne, après le décès de son conjoint survenu avant ou après le départ en retraite. Une réforme est en cours d'étude.

Pension de réversion : le principe

La pension de réversion est versée, sous certaines conditions, au conjoint d'un salarié ou fonctionnaire décédé, voire aux enfants dans le cas d'un fonctionnaire. La somme représente une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier la personne disparue. Elle varie entre 54 et 60 % du montant de la retraite, selon les régimes.

Le conjoint faisant une demande de pension de réversion peut être veuf ou divorcé du défunt retraité, voire même remarié. Dans le cas d'un salarié ayant contracté plusieurs mariages, chaque ex-conjoint peut prétendre à une pension : le montant sera relatif à la durée de l'union. Il est à noter que le PACS ne donne pas accès à cette pension.

Réforme à l'étude

Une réforme de la pension de réversion est évoquée depuis quelques années. Mais le gouvernement actuel semble prêt à s'engager sur des changements concrets. Un rapport doit être rendu cette année pour « faire évoluer les règles ».

Les mesures évoquées

Le travail des femmes, les fréquents divorces et le nombre d'unions libres vont dans le sens d'une modification des conditions d'attribution de la pension de réversion. Le calcul de la pension selon le nombre d'années d'union pourrait être généralisé. Les conditions d'attribution devraient être modifiées et la question d'une pension pour les couples gays sera aussi à étudier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mardi 15 avr 2014 à 16:40

    PENSION POUR LES GAYS.............!