Vers une primaire « pépère »

le
0

Et le PS inventa la primaire Canada Dry : son nom et son organisation ressemblent à celle de 2011, mais ce n'est pas la primaire de 2011. Cinq ans après avoir attiré près de 3 millions de sympathisants de gauche pour désigner leur champion à la présidentielle, les socialistes s'apprêtent à remettre le couvert pour 2017. Sauf qu'on en est encore loin...

 

Hier, à Paris, la Belle Alliance populaire, qui regroupe le PS et ses alliés, a certes entériné l'organisation de la primaire des 22 et 29 janvier. Même le défunt Cnop (Comité national d'organisation de la primaire) sera ressuscité d'ici au 14 juillet. Mais l'idée d'ouvrir 10 000 bureaux de vote, comme en 2011, relève déjà du vœu pieux. « On en aura entre 6 000 et 8 000 », confie le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis. Soit deux ou trois en moyenne par canton, ce qui ne garantit pas la même participation. D'autant que le PS n'a pas l'intention de se ruiner. Près de 3,8 M€ avaient été dépensés en 2011. « Le chiffre de 2 à 2,5 M€ est plus plausible cette fois », indique le trésorier, Jean-François Debat. La possibilité d'augmenter la somme demandée aux participants — 1 EUR en 2011 — est à l'étude.

 

Une primaire « low-cost » est donc sur les rails. Il faut dire que la situation politique a bien changé. En 2011, le rejet de Sarkozy avait fait office de carburant. Depuis 2012, avec les défaites électorales accumulées, il y a des trous dans la raquette territoriale du PS, qui a perdu des adhérents. Sans compter les doutes qui persistent sur l'objectif réel de cette primaire. « Nous craignons une entourloupe », se plaint l'entourage d'Arnaud Montebourg, candidat putatif.

 

A contrario, la tentation d'une primaire molle plane du côté des partisans du chef de l'Etat, qui annoncera sa décision en décembre. « Il n'y aura pas des dizaines de déplacements et plein de débats télévisés parce que François Hollande est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant