Vers une plainte contre l'application iPhone "juif ou pas juif"

le
0

PARIS (Reuters) - SOS racisme annonce le prochain dépôt d'une plainte contre l'éditeur d'une application iPhone intitulée "juif ou pas juif" et demande à Apple de la retirer sans délai, sous peine d'être poursuivi aussi.

Les jeunes socialistes se déclarent également scandalisés par cette application sortie le 9 août proposant de recenser toutes les personnalités juives dans le but de "distraire".

L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a suivi en demandant à Apple de retirer cette application et de mettre en place une nouvelle charte éthique.

En vente pour la modique somme de 0,79 cts d'euros sur le site iTunes d'Apple, ce programme permettrait de classer les personnalités en fonction de leur judéité, précise SOS Racisme dans un communiqué.

La plainte sera déposée pour "constitution illicite de fichier en raison de l'origine".

"En ayant mis en place un système fermé et propriétaire, Apple bénéficie d'une situation dans laquelle personne ne peut proposer un logiciel pour les produits Apple sans son accord", explique SOS Racisme.

De ce fait, Apple ne saurait bénéficier d'une situation aussi avantageuse tout en se désintéressant des biens et services proposés à ses clients, ajoute l'association.

"A l'aune de l'attitude d'Apple, nous étudierons une éventuelle complicité d'Apple dans la diffusion du logiciel incriminé", précise le texte.

Jonathan Hayoun, président de l'UEJF, a demandé à "rencontrer les dirigeants d'Apple France pour l'élaboration en commun d'une nouvelle charte. La publication d'un fichier juif sur l'Apple Store serait inadmissible et scandaleuse".

SOS Racisme va déposer une seconde plainte pour "incitation à la haine raciale" à la suite d'un appel anonyme sur le réseau social Facebook intitulé "Egorger les musulmans à la place des moutons".

Cet appel au meurtre donne rendez-vous au monde entier, le 6 novembre, le jour de la célébration de la fête musulmane Aïd el-Adha.

SOS Racisme espère que sa plainte contre X permettra d'identifier les auteurs cachés de cet appel.

Plusieurs organisations musulmanes estiment que cet appel au meurtre risque de "provoquer un nouvel Oslo", la tuerie commise par l'extrémiste Anders Behring Breivik en Norvège.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant