Vers une pénurie de lait sur le marché mondial

le
0
Des raisons climatiques et aussi structurelles expliquent cette baisse de la production laitière. En attendant, les prix sont repartis à la hausse.

Le marché mondial du lait est en ébullition. «Sur les deux premiers mois de l'année nous constatons un recul de 2 % de la production laitière, soit 1,5 million de tonne en moins dans les cinq plus grandes régions du globle: la Nouvelle-Zélande, l'Union européenne, les Etats-Unis, l'Australie et l'Argentine qui assurent 80 à 85 % de ventes mondiales de lait, indique au Figaro Gérard You, agroéconomiste à l'Institut de l'élevage. Des raisons climatiques, (sécheresse ou excès d'humidité) et aussi structurelles (la hausse des céréales), expliquent cette baisse. Or dans le même temps, la demande est en forte croissante notamment en Asie où les importations ont augmenté de 33 % de 2010 à 2012». Comme les stocks mondiaux sont au plus bas, on devrait donc assister à une pénurie dans les prochains mois autour «de 4 m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant