Vers une nouvelle saison galère ?

le
0
Vers une nouvelle saison galère ?
Vers une nouvelle saison galère ?

Malgré le match nul de samedi soir contre le Gazélec Ajaccio (2-2, 9eme journée de Ligue 1), l'heure n'est pas à l'optimisme du côté de Toulouse.

Après la claque reçue la semaine passée à Bastia (3-0), Toulouse a limité la casse samedi soir sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (2-2). Mais alors que les coéquipiers de Jean-Armel Kana-Biyik restent désormais sur huit matchs sans le moindre succès en championnat, l’heure n’est pas à l’optimisme. Avec l’arrivée de Somalia, le retour de Tisserand ou encore la confirmation de Ben Yedder, Dominique Arribagé pensait disposer d’un effectif capable de faire mieux que lors du dernier exercice (17eme), mais le discours a résolument changé avec les déconvenues des dernières semaines. Et ce n'est clairement pas que la faute des gardiens toulousains. 

« On doit se contenter du résultat nul car nous n'avons pas les moyens, en l'état, d'aller chercher une victoire, a expliqué samedi soir le coach des Violets dans des propos relayés par l’AFP. On doit mener au score à la pause et, au lieu de cela, on doit courir après la marque. Durant la mi-temps, j'avais insisté sur le fait que l'on ne devait pas partir à l'abordage. On est parvenu à égaliser d'entrée de seconde mi-temps mais nous avons été incapables de viser plus. Actuellement, on n'est pas assez performants pour espérer mieux. Il va falloir se remettre au travail et prendre des points si on veut monter rapidement au classement. »

Et du côté du milieu de terrain toulousain Etienne Didot, on parle clairement du maintien. « Sur le match, en première mi-temps, ils ont deux frappes et marquent deux fois, a déclaré l’ancien Rennais au micro de beIN Sports. Nous, on a eu beaucoup de situations. On était dans le match. On a su vite revenir au score en étant costaud et solidaire. Bizarrement, on a eu du mal à tenir le ballon devant. C'est dommage, car je pense qu'il y avait mieux à faire. On ne prend qu'un point, on en voulait trois, c'est une déception. On joue bien évidemment le maintien, comme l'an dernier. Que voulez-vous qu'on fasse de mieux ? On a fait de bons matchs, mais on n'a pas pris assez de points. » Avec huit points au compteur, le Téfécé reste au-dessus de la ligne de flottaison, mais la saison s’annonce une nouvelle fois des plus éprouvantes. Comme quoi, la stabilité ne paye pas toujours.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant