Vers une nouvelle clause de sauvegarde contre le maïs transgénique

le
0
(Commodesk) Le gouvernement français compte prendre une nouvelle clause de sauvegarde contre le maïs MON 810 de Monsanto, qui serait effective d'ici à la fin février.

Une première clause de sauvegarde avait été invalidée par la Commission européenne puis par le Conseil d'Etat en fin d'année dernière, pour cause de non conformité juridique. Mais en lançant la nouvelle quelques jours avant le début des semis (première semaine de mars), le gouvernement ne laisserait pas le temps à ces institutions de la remettre en cause pour la campagne à venir.

"Cette décision était prévisible", estime l'association Inf'OGM, puisque la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, avait annoncé fin novembre son intention de déclarer une nouvelle clause de sauvegarde, estimant que le MON 810 pouvait avoir "des effets non désirés sur l'environnement".
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant