Vers une légère remontée des prix des carburants

le
2
Plusieurs spécialistes pensent que, dans un avenir proche, le repli des prix à la pompe devrait s'interrompre.

Les prix des carburants vont-ils continuer à baisser? Alors que les Français font massivement le pont de l'Ascension, les tarifs à la pompe ont atteint un nouveau point bas, à 1,52 euro le litre pour le super sans plomb 95 (SP95) et 1,33 euro pour le gazole. Voilà plus de dix mois que les produits pétroliers n'étaient pas redescendus à ce stade, pour le plus grand profit des automobilistes. Mais dans un avenir proche, ce repli devrait s'interrompre: ces derniers jours, le baril de brent à Londres se traite à un peu moins de 104 dollars -, ce qui laisse augurer d'une petite majoration à la pompe. «Celle-ci n'est pas certaine et devrait, quoi qu'il en soit, se situer à la marge», commente un spécialiste du secteur. Parmi les autres produits, le sans-plomb 98 (SP98) cote 1,58 euro en moyenne et le SP95-E10 1,51 euro.

Pour Jean-Louis Schilansky, le président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip), «la tendance qui prévaut actuellement est celle d'une stabilité à la baisse». Et de rappeler que si les cours du baril se sont sensiblement repliés au cours des derniers mois - passant de 116 dollars en février à 100 dollars environ au début du printemps -, il est difficile d'espérer descendre plus bas: «Les grands pays producteurs, Arabie saoudite en tête, ont fait savoir officiellement que ce prix de 100 dollars leur convenait assez bien. Autrement dit, ils prendront des mesures pour corriger le tir si le repli devait s'accentuer pour une raison ou pour une autre.»

De son côté, le site spécialisé Carbeo.com anticipait une légère hausse des prix à la pompe pour ce long week-end. «Pour l'automobiliste, il existe des différences significatives de prix entre les stations-service - entre les enseignes et les localités -, rappelle encore Carbeo.com, comme il le fait à intervalles réguliers. De même, la fiscalité peut être différente d'une région à l'autre, car chaque région peut voter une taxe TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) régionale, plafonnée à 2,99 centimes toutes taxes comprises par litre.»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 10 mai 2013 à 13:29

    Sur ces forums la majorité souhaite une baisse de l'Euro, comme le $ monte, voilà une première conséquence, alors toujours contents d'avoir une monnaie faible ????????

  • JUFRABRE le vendredi 10 mai 2013 à 11:31

    Ah bon !! les prix avaient baissé ??????????? "LE FIGARO", ou le vide galactique des articles...