Vers une « japonisation » de la zone euro?

le
1
DR
DR
(lerevenu.com) - Selon Martin van Vliet chez ING, l'économie de la zone euro est, sept ans après le début de la crise financière, dans une pire situation que le Japon sept ans après l'éclatement de la bulle immobilière en 1990.   Le produit intérieur brut réel (hors inflation) n'a pas progressé en zone euro depuis le premier trimestre 2008 et la production industrielle a reculé, alors que ces deux indicateurs avaient rebondi au Japon sept ans après le début de la crise de 1990. La hausse des exportations de la zone euro n'a pas compensé la baisse de la demande intérieure, alors que les dépenses du gouvernement nippon avaient dépassé à l'époque le recul de l'investissement. Le potentiel de croissance (output gap) est bien plus élevé en zone euro qu'il ne l'était au Japon et l'utilisation des capacités de production est plus faible.    Ainsi, malgré les récentes décisions de la Banque centrale européenne, le risque d'une déflation « à la japonaise » (baisse durable des prix) n'a pas totalement disparu, selon l'économiste.   Mais le recul de l'inflation a été beaucoup plus graduel en zone euro et les salaires ont mieux résisté, grâce à une tradition syndicale mieux ancrée et malgré un chômage plus élevé ,au détriment de la productivité. L'endettement des ménages et des entreprises est aussi moins élevé en zone euro qu'au Japon, rapporté au produit intérieur brut. Le déficit budgétaire

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le mercredi 18 juin 2014 à 06:46

    la crise des subprimes , le renflouement des banques a mis l'Europe à genou ... Quand on voit comment elles nous remercient c'est à pleurer !!