Vers une interdiction du tabac dans des lieux publics ouverts

le
0
Dans ce rapport, une hausse des prix et une rémunération des médecins incitant au sevrage sont aussi préconisées.

Santé publiqueAgir à la fois sur les fumeurs et les non-fumeurs, s'inspirer des expériences étrangères réussies et oser se fixer des objectifs chiffrés. Rappelant que le tabac est à l'origine de 73.000 morts par an et coûte 47 milliards d'euros, le comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques de l'Assemblée nationale veut que la lutte contre le tabagisme soit inscrite comme priorité de la loi de santé publique que prépare le gouvernement. Les députés Denis Jacquat (UMP) et Jean-Louis Touraine (PS) demandent «des mesures volontaristes et efficaces» pour diminuer le nombre de fumeurs, qui connaît désormais un regain inquiétant en France.

o Augmenter les prix

Pour réduire le nombre de cigarettes fumées en France chaque année, le comité recommande une «augmentation significative» des prix du tabac, en jouant sur la ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant