Vers une hausse des tarifs d'assurance pour les femmes

le
4
Les conductrices risquent de perdre le sourire à partir du 21 décembre. BestPhotoStudio/shutterstock.com
Les conductrices risquent de perdre le sourire à partir du 21 décembre. BestPhotoStudio/shutterstock.com

(Relaxnews) - A compter du 21 décembre prochain, les assureurs n'auront plus le droit d'établir une distinction de sexe dans l'application de leurs contrats. Selon les données d'Assurland.com publiées ce lundi 29 octobre, les automobilistes de sexe féminin payeront ainsi, selon leur profil, entre 4% et 50% plus cher leur assurance auto.

Au cours des trois derniers mois, Assurland.com a constaté que le coût moyen d'une prime d'assurance automobile est supérieur de 8% lorsqu'elle est réglée par un homme. Si le profil pris en compte est un jeune conducteur, la différence tarifaire grimpe à 20%. "Les femmes vont subventionner les hommes et voir leurs primes augmenter, tandis que celles des hommes devraient diminuer" résume le comparateur d'assurances en ligne.

Cette hausse devrait être constatée après l'entrée en vigueur de la décision de cour de justice des communautés européennes, qui jugeait illégale en 2011 la prise en compte du sexe d'un assuré dans la tarification d'un contrat.

Cette nouveauté devrait aussi avoir un impact sur les tarifs des assurances décès et invalidité et les assurances emprunteur. "L'espérance de vie plus longue des femmes impliquait des primes moindres à âge égal" ajoute Assurland.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • supersum le mardi 30 oct 2012 à 09:59

    M9810937 Au contraire les assureurs se frottent les mains, ils prennent la table la plus chère homme ou femme. Eux ils ne se compliquent pas la vie.

  • supersum le mardi 30 oct 2012 à 09:54

    Ces c*onnes sont responsables du changement de la table de mortalité pour les hommes, non seulement elles n'ont rien obtenues mais leur conjoint payera plus cher, elles veulent l'égalité , elles l'ont et elles sont perdantes partout

  • frk987 le lundi 29 oct 2012 à 17:32

    Elles coutent moins cher car ce sont les hommes qui prennent les risques pour les doubler, les emm..euses !!!

  • M9810937 le lundi 29 oct 2012 à 16:49

    Par contre le risque de complication en cas de maladie avérée et plus forte que pour les hommes... ! Ça ne va pas être facile tout cela dans l'équation des assureurs.