Vers une hausse des impôts locaux en 2015 ?

le
0

Une hausse des impôts locaux se profile. Certaines agglomérations ont déjà annoncé une hausse pour cette année 2015, mais c'est en 2016 que cela pourrait se généraliser. Explications.

Des annonces localisées

Une hausse des impôts locaux est à prévoir en France, à court ou moyen terme. Certaines annonces ont déjà été faites de façon claire. C'est le cas par exemple à Lyon, où le taux de la taxe d'habitation va être relevé de 4% en 2015. Le taux de la taxe foncière subira également une augmentation de 6,17% cette année. À Lille aussi, la maire Martine Aubry a indiqué une hausse de la taxe foncière de l'ordre de 10,5%.

L'incertitude avant 2016

À Toulouse et Bordeaux, l'incertitude plane encore, mais une revalorisation n'est pas exclue, dès cette année. Si les municipalités sont encore prudentes en raison des prochaines élections départementales et régionales, la hausse des impôts locaux devrait bel et bien se concrétiser de façon généralisée en 2016.

Possibilité d'une surtaxe sur les résidences secondaires

Outre les résidences principales, les résidences secondaires pourront aussi être concernées par une hausse d'impôt. Les parlementaires ont effectivement acté fin 2014 la possibilité, pour les 1 100 communes situées en zones tendues, d'augmenter de 20 % le taux de la taxe d'habitation sur les résidences secondaires et les biens meublés non loués, et ce, jusqu'au 28 février 2015. Parmi les villes appartenant aux zones tendues, on compte Paris, Marseille, Bordeaux, Lyon ou encore Nice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant